Le MOOC BIODIVERSITE

C'est le début de l'année alors vive les bonnes résolutions ! Et si vous commenciez par suivre un MOOC ? Nous en avons justement un à vous recommander : le MOOC BIODIVERSITE, produit par ENGAGE, association d'intérêt général.

Si la thématique Biodiversité est effectivement très bien explorée, ce MOOC se veut systémique et traite du développement durable et des grands enjeux climatiques de manière bien plus générale, en lien avec notre système économique et l'activité des entreprises. Très agréable à suivre, il enchaine vidéos et contenus d'approfondissement, en renvoyant sur des podcasts, des ouvrages de références, des vidéos Youtube, etc.

De grands noms se sont donnés rendez-vous pour aborder chaque sujet de manière claire, simple mais documentée : François GEMENE, expert en géopolitique du climat et membre du GIEC, Marc-André SELOSS, professeur au Museum d'Histoire Naturelle, Marine CALMET, présidente de l'association WILD LEGAL, Philippe GRANDCOLAS, chercheur en biologie de l'évolution, Fabrice BONNIFET, du Collège des Directeurs du Développement Durable, etc. 

Chapitre après chapitre, vous progresserez dans l'approfondissement de ce sujet très large et bien sûr, majeur pour notre survie et celle de la planète. Une belle façon de s'interroger, d'apprendre et d'avancer en ce début d'année !

MOOC BIODIVERSITé - inscription gratuite sur :  Se connecter ou s'inscrire | MOOC Biodiversité (mooc-biodiversite.com) 

Découvrez le Réveilleur

Vous êtes peut-être déjà tombé sur l'une des vidéos de ce youtubeur devenu quasiment incontournable dans le monde de l'environnement : LE REVEILLEUR !

En fait, il s'appelle Rodolphe et a complété son cursus d'ingénieur par un doctorat en sciences de l'environnement. Bref, il a un bon background comme on dit.

Au-delà des articles publiés sur son blog, Le Réveilleur est surtout connu pour ses vidéos très pédagogiques sur des sujets toujours assez précis et bien expliqués : "quel est le rôle de la vapeur d'eau dans le réchauffement climatique ?", "le photovoltaïque", "le cycle du carbone océanique", "l'eutrophisation", etc.

Quand on a envie de faire le point sur un sujet, c'est là qu'il faut aller. Le ton est calme et posé, les explications sont claires et argumentées, le fil conducteur est facile à suivre. On en ressort grandi et mieux informé en 20 mn environ.

Il est aussi très bon pour démonter les discours des climato-septiques. il collabore également avec de nombreuses autres chaines ou media et apparait régulièrement dans des podcasts et autres conférences. 

Vous en le connaissez pas encore ? C'est l'occasion de le découvrir !

LE REVEILLEUR, à retrouver sur son site, sur YOUTUBE, sur TWITTER.

La Fracture

Quand on commence le livre, on pourrait juger le titre très paradoxal car de « fracture » il n’y en a plus guère semble-t-il entre les 18/30 ans et surtout les 18/25 ans et leurs aînés. Ainsi sur la question des valeurs, on assiste à une convergence très forte entre les deux : sur le top 10 des termes préférés par exemple, on retrouve quasiment les mêmes (famille, mérite, partage, solidarité...). D’autres exemples montrent que les valeurs traditionnelles font un retour en force chez les plus jeunes ce qui les rapprochent très clairement de leurs parents, alors que ces derniers étaient plutôt en opposition avec leurs propres parents dans les années 70 et 80. De même, si les doutes sont partagés sur les actions et l’efficacité de l’ETAT, l’entreprise est plébiscitée quel que soit l’âge et l’appartenance politique.

Alors où se trouvent donc la fracture ? On en retrouve bien une en effet, sur une question en particulier : celle des enjeux de société. Les 18/30 ans sont bien plus insatisfaits du fonctionnement de la société que leurs ainés, en particulier sur les thématiques des inégalités et de la discrimination : « quel que soit le thème retenu, de la lutte contre le racisme à celle contre les discriminations ethniques dans l’accès à l’emploi ou au logement, en passant par la lutte contre les actes antimusulmans ou celles contre les inégalités sociales, les 18/30 ans ressentent une situation hexagonale systématiquement et majoritairement insatisfaisante. » Les 18/24 ans en particulier montrent un très fort attachement au principe républicain d’égalité quand les génération plus âgées s’attachent davantage à la liberté. La question du genre est révélatrice de ce fossé générationnel. Enfin, la sensibilisation aux thématiques environnementales apparait plus forte chez les jeunes, comme leur attente que « quelquechose » bouge vraiment.

L’ouvrage aborde également le rapport de la jeunesse à la politique et aux élections. Il lève de nombreuses idées reçues en abordant par exemple, l’adhésion d’une part importante de la jeunesse aux idées du Rassemblement National.

Avec forces chiffres, études et argumentations (entre le baromètre Nouvelle Vague de l’IFOP et la dernière enquête 2021 sur les 18/30 ans), l’auteur nous entraine dans une découverte alternative de la jeunesse, loin des approximations et lieux communs véhiculés par les media. Un voyage à faire !

Criminels Climatiques

Paru cette année, le livre de Mickaël Correia, journaliste chez Mediapart, n'est pas passé inaperçu. Et pour cause ! Son sujet est brûlant, dans tous les sens du terme. Il s'agit d'un relevé minutieux et accablant des stratégies climaticides conscientes et forcenées des 3 plus grandes entreprises polluantes de la planète : Saudi Aramco, China Energy et Gazprom.
Leurs activités, appétits monstrueux et bénéfices inégalés sont analysés les uns après els autres dans un constat qui fait froid dans le dos.
 
Face aux cris d'alertes des scientifiques, des conséquences actuelles et à venir du réchauffement climatiques, les directions de ces entreprises continuent sciemment leur course folle dans la construction de nouvelles centrales à charbon, dans le forage de nouveaux puits, et la construction de nouveaux pipelines. Leur développement est totalement hors normes et hors contrôle, même en Chine où l'on voit bien que le pouvoir chinois pourtant totalitaire se fait totalement doubler sur le terrain. Le cynisme de ces compagnies est mis à jour, ainsi que leur stratégie d'image et d'implantation à tout va.
A ce titre, le chapitre sur la mainmise de Gazprom sur le monde football, les flots d'argent et de corruption qui s'en suivent, est absolument édifiant.
 
De même, le rôle des appuis politiques (et corrompus) que trouvent ces compagnies dans des pays européens notamment, révulse les esprits, même les moins moralistes.
 
Enfin, l'auteur aborde également les fausses solutions technologiques (capture de CO2, etc.) et le greenwashing que ces compagnies n'hésitent à pas à alimenter à coups de millions de dollars, pour mieux détourner les regards de leurs activités nocives. Le "rêve" de l'hydrogène vert et l'illusion de l'hydrogène bleu y sont particulièrement dénoncés.
 
On ne vous le cachera pas, ce livre est assez déprimant tant il semble impossible de lutter contre ces superpuissances et encore moins de les freiner dans leur expansion mortifère pour la planète. Mais sa lecture est pourtant essentielle car ces compagnies nous semblent souvent bien lointaines alors que leurs ramifications atteignent déjà les moindres recoins de notre vie quotidienne.
 
CRIMINELS CLIMATIQUES, Mickaël Correia, Editions Cahiers Libres, La Découverte - 2022